Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 04.01.2012 08h23
Burundi : la société civile soutient la révision de la Constitution

La société civile burundaise s'est déclarée favorable à la révision de la Constitution pour que le mandat du président ne soit pas prolongée.

Lors de la présentation des voeux pour l'année 2012, le président burundais Pierre Nkurunziza a annoncé sa volonté d' organiser des consultations sur la révision de la Constitution et de certaines autres lois.

"Si le président Pierre Nkurunziza a l'intention de modifier la Constitution pour lever le verrou de la limitation des mandats présidentiels, ce serait un recul de notre démocratie, ça ne nous avantagerait en rien", a déclaré à la presse le délégué général de Forum pour le Renforcement de la Société Civile (FORSC), Pacifique Nininahazwe.

Il a aussi mis en garde contre une révision de la Constitution qui mette en cause les Accords d'Arusha pour la paix et la Réconciliation en ce qui concerne les points fondamentaux comme la question des équilibres ethniques et de genre.

"La stabilité que nous avons est un peu liée à ces dispositions et il n'est pas encore opportun de les toucher", a encore déclaré Nininahazwe.

Il a en outre souligné qu'il ne faut pas toucher les libertés fondamentales des citoyens dans cette révision envisagée, à moins que ce soit dans le sens de les promouvoir et non de les restreindre.

Il s'est dit favorable à une révision de la Constitution qui consacre une vraie indépendance de la justice.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 31 décembre
Une envoyée spéciale du président chinois se rendra prochainement dans cinq pays d'Asie centrale
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis