Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 06.01.2012 11h35
La Chine attache une grande importance aux préoccupations et aux intérêts de l'Afrique (officiel)
Le ministre chinois des AE, Yang Jiechi rencontre son homologue namibien à Windhoek, capitale de Namibie.

La Chine continuera, comme elle l'a toujours fait, à attacher une grande importance aux préoccupations et aux intérêts de l'Afrique, a déclaré jeudi à Windhoek, capitale de Namibie, le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi.

"Nous allons soutenir les pays africains dans leurs efforts pour résoudre indépendamment leurs problèmes, oeuvrer en vue d'un développement socio-économique équilibré et sauvegarder leurs droits et intérêts légitimes dans les affaires internationales, à travers l'unité du continent africain", a affirmé le chef de la diplomatie chinoise.

"Nous allons continuer à renforcer notre contribution à la paix et au développement de l'Afrique ainsi qu'au développement commun de la Chine et du continent africain", a-t-il ajouté.

Yang Jiechi a également fait remarquer que les pays africains faisaient preuve d'une grande volonté de renforcer, d'élargir et de rehausser leurs liens de coopération avec la Chine.

M. Yang est arrivé à Windhoek mercredi pour une visite de trois jours en Namibie, dernière étape de sa tournée dans trois pays africains, après la Côte d'Ivoire et le Niger.

Le ministre chinois a précisé qu'il s'était entretenu avec les dirigeants de ces trois pays, qui avaient tous confirmé leur intention de mettre en pratique les résultats atteints au cours de la 4e Conférence ministérielle du Forum de Coopération Chine-Afrique (FOCAC), et d'essayer d'atteindre des résultats meilleurs encore pendant la 5e Conférence du FOCAC qui se tiendra cette année en Chine.

Il a par ailleurs déclaré que si les pays africains devaient avant tout compter sur eux-mêmes pour poursuivre leur développement, la communauté internationale devait également continuer à aider l'Afrique.

Yang Jiechi a souligné à ce propos que magré les effets de la crise financière internationale, la communauté internationale et en particulier les pays développés de l'Occident ne devaient pas réduire leur aide à l'Afrique, mais bien au contraire faire de plus grands efforts pour contribuer au développement de l'Afrique en lui fournissant un environnement extérieur favorable.

Les changements profonds et complexes intervenus à l'échelle internationale vont également imposer de nouveaux défis aux relations sino-africaines. La Chine est disposée à travailler avec les pays africains pour neutraliser les influences extérieures négatives et répondre aux différents problèmes qui peuvent se poser au développement des relations entre la Chine et l'Afrique, a assuré le responsable chinois.

La Chine est aujourd'hui le plus grand partenaire commercial de l'Afrique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 5 janvier
Sélection du Renminribao du 5 janvier
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine