Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 09.01.2012 08h22
Le Kenya optimiste quant aux perspectives de paix en Somalie pour 2012

Considérant avec optimisme la série de conférences internationales sur la paix prévues pour renforcer les efforts de paix et de stabilisation en Somalie, les responsables du ministère kenyans des Affaires étrangères espèrent que l'année à venir sera bénéfique pour la Somalie.

"Nous sommes optimistes pour 2012. Nous voyons un enthousiasme renouvelé à travers les conférences visant à stabiliser la Somalie", a déclaré Anthony Safari, un diplomate kenyan en charge des affaires somaliennes.

L'ambassadrice du Kenya auprès de l'Union africaine (UA), Monica Juma, qui préside actuellement le Conseil de paix et de sécurité de l'UA, a convoqué une réunion des ministres de la Défense de l'Afrique de l'est à Addis Abeba, capitale de l'Ethiopie, pour discuter d'un nouveau plan militaire en Somalie.

M. Safari a par ailleurs noté que les Emirats arabes unis allaient aussi accueillir en février prochain une réunion pour tenter de trouver une solution locale à l'instabilité de la Somalie.

Et M. Safari a également indiqué que le Kenya discuterait de questions cruciales pour la Somalie au prochain sommet de l'UA, dont l'établissement d'administrations civiles dans le pays et la lutte contre la piraterie.

Les ministres de la Défense ont approuvé un projet de plan de maintien de la paix prévoyant une présence accrue des troupes sur le territoire somalien. Le nombre de soldats passerait ainsi à 17 731, cet effectif incluant les soldats kenyans actuellement déployés sur le terrain pour combattre les militants al-Shabaab, liés à la nébuleuse al-Qaïda.

M. Safari a précisé que ce projet de renforcement militaire n'était encore qu'une proposition qui ne pourra prendre effet que si elle est autorisée par le Conseil de sécurité de l'ONU, mais l'optimisme prévaut quant à l'acceptation par le Conseil du déploiement de ces soldats supplémentaires sur la base des progrès réalisés sur le front de la stabilisation.

Le commandant des opérations du Kenya, le colonel Cyrus Oguna, a noté que bien que les troupes se soient préparées à rejoindre la mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), le mandat resterait l'instauration de la paix, et qu'il ne s'agirait pas à proprement parler d'une mission de maintien de la paix.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et l'Ouzbékistan veulent renforcer leurs relations bilatérales
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?