Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 11.01.2012 13h14
Le Soudan se dit prêt à reprendre les négociations avec le Soudan du Sud sur le dossier des revenus pétroliers

Le gouvernement soudanais a déclaré mardi que sa délégation était prête à se rendre le 16 janvier à Addis-Abeba, capitale éthiopienne, pour négocier avec le Soudan du Sud les questions relatives aux revenus pétroliers, a rapporté l'agence de presse officielle SUNA.

"La délégation gouvernementale est prête à se rendre à Addis-Abeba, comme le prévoit le récent calendrier convenu, pour mener des négociations du 17 au 23 janvier sous la médiation de l'Union africaine", a dit le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, Al-Obaid Ahmed Mirawih, cité par SUNA.

Il a réaffirmé l'adhésion du Soudan à la médiation de l'UA et a dit espérer que la délégation sud-soudanaise aborderait ces négociations dans un esprit positif pour que les deux parties puissent parvenir à régler la question.

Au début du mois de décembre dernier, le Soudan et le Soudan du Sud ont suspendu leurs pourparlers sur le dossier des revenus pétroliers à Addis-Abeba et ont convenu de reprendre les discussions en janvier.

Le gouvernement soudanais avait précédemment annoncé avoir commencé à prélever son dû en ponctionnant 23% du flux de pétrole en provenance du Sud qui transite sur son territoire, après que le Soudan du Sud avait refusé de payer des arriérés d'un montant de 900 millions de dollars accumulés depuis sa sécession avec le nord en juillet 2011.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 10 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes