Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 11.01.2012 16h40
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident

Hier après-midi, le directeur du département africain du Ministère des Affaires étrangères Lu Shaye a été invité au forum du Quotidien du Peuple en Ligne pour une discussions avec les internautes au sujet de la situation africaine, des relations Chine-Afrique et des affaires étrangères en 2011.

Pourquoi dit-on les relations sino-africaines sont sur une bonne voie? M. Lu l'a expliqué par quatre raisons. Premièrement, l'égalité et la confiance sont importants entre la Chine et l'Afrique. Beijing respecte le développement indépendant des pays africains et n'intervient pas dans leurs affaires intérieures. En matière économique, la coopération est mutuelle et les avantages sont réciproques, ce qui est très différents de ce qui existe avec des pays développés. D'ailleurs, la Chine et l'Afrique sont tous en développement, et sur de nombreuses questions, nous avons des intérêts, des positions et des aspirations communs. En outre, la Chine s'efforce d'élargir les échanges culturels pour renforcer la compréhension mutuelle, bien qu'ils soient encore faibles. Mais les deux parties souhaitent renforcer la compréhension mutuelle entre les peuples.

En 2011, les échanges de haut niveau entre la Chine et l'Afrique ont été très fréquents. Plusieurs dirigeants chinois ont visité l'Afrique, comme le président de l'APN Wu Bangguo, Li Changchun, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste, Hui Liangyu et Wang Qishan, vice-Premier ministres, Liu Yunshan, responsable de la communication du Comité central du PCC etc ont visité plus de 20 pays africains. Du côté africain, il y a eu 9 présidents et un premier ministre qui sont venus en Chine ou ont assisté à des réunions importantes.

Le commerce bilatéral se développe très rapidement. De janvier à novembre 2011, le volume du commerce Chine-Afrique a dépassé 150 milliards de dollars..

Les échanges culturels ontaussi obtenu des résultats remarquables. Nous avons organisé beaucoup d'activités dans le cadre du Forum Chine-Afrique, comme le partenariat technologique Chine-Afrique et le focus culturel chinois etc.

Il ne faut pas oublier non plus les progrès à l'intérieur du Forum Chine-Afrique, qui a accueilli lors de la 8e réunion des hauts dirigeants deux nouveux membres en 2011: le Sud-Soudan qui vient d'accéder à indépendance, et l'UA, ancien observateur et maintenant membre actuel du Forum.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Le développement des relations sino-africaines peut étonner certains. Rappelons cependant ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 13 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?