Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 12.01.2012 13h58
Libération d'un jeune responsable de l'opposition sénégalaise

Un jeune responsable socialiste, Malick Noël Seck, condamné en décembre à un an de prison dont quatre mois ferme par la cour d'appel de Dakar, a bénéficié ce mercredi d'une grâce présidentielle, rapporte Radio Sénégal (publique).

M.Seck, leader de Convergence socialiste, mouvement affilié au Parti socialiste (opposition), avait écopé de deux ans de prison ferme en première instance pour "outrage à magistrat et menaces de mort" contre les juges du Conseil constitutionnel.

Il avait adressé, en octobre, une lettre au président du Conseil constitutionnel l'invitant à invalider la candidature du président Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle prévue en février 2012.

Le PS avait annoncé en fin décembre qu'il préparait un plan d' actions pour le mois de janvier en vue de la libération de M. Seck, ainsi que de Barthélémy Dias, un autre responsable des jeunesses socialistes, poursuivi pour le meurtre d'un nervi, supposé appartenir au parti au pouvoir et membre d'un groupe qui avait attaqué la mairie qu'il dirige.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 janvier
Sélection du Renminribao du 11 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?