Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.01.2012 09h45
Les invités étrangers félicitent la révolution tunisienne

L'Emir de Qatar Cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani a félicité samedi la Tunisie, son "peuple et gouvernement pour cette révolution qui a favorisé un changement pacifique et a constitué un exemple humain apprécié par tout le monde".

"A cette occasion, a-t-il ajouté, toute la reconnaissance doit être adressée à l'armée tunisienne qui a été fidèle à son peuple en protégeant sa révolution, sécurisant les institutions de l'Etat mais également assurant la transition pacifique du pouvoir".

Selon Cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, "l'Orient tout comme l'Occident devront être conscients que les révolutions tunisiennes ne sont pas des coups d'Etats militaires mais plutôt une pure aspiration des peuples arabes vers la liberté".

Pour sa part, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a indiqué que "le peuple tunisien a réussi à travers sa révolution à prendre son sort entre ses main et retracer une nouvelle page dans l'histoire de la Tunisie", a souligné samedi à Tunis le Président algérien Abdelaziz Bouteflika lors de la cérémonie célébrant le premier anniversaire de la révolution tunisienne.

Selon les dires du président algérien, les nouveaux dirigeants tunisien se trouvent face à deux défis majeurs à savoir "la reconstruction de la Tunisie et la rédaction d'une constitution représentative de tous les Tunisiens et qui garantit à la fois la suprématie de la loi, une vie meilleur pour le citoyen et une ouverture pour un avenir meilleur".

La visite du président algérien en Tunisie qui coïncide avec celle du président du Conseil Libyen de Transition ainsi que le Président mauritanien et le président du Parlement marocain a constitué "l'opportunité pour stimuler les efforts de ces pays afin de relancer l'édification de l'Union du Maghreb arabe qui reposera sur l'intérêt commun, la prospérité des peuples et la coopération fructueuse", a encore précisé M. Bouteflika.

Le peuple tunisien a réussi, selon le président du Conseil Libyen de Transition, Mustapha Abdeljalil, à réaliser trois acquis majeurs dont "la révolution du 14 janvier 2011, les élections de la Constituante du 23 octobre 2011, ainsi qu'un certain consensus entre les différentes forces politiques tunisiennes qui ont mis l'intérêt de la Tunisie avant toute autre préoccupation".

La révolution tunisienne, a encore indiqué M. Abdeljalil, a " fortement contribuer dans la réussite de la révolution libyenne", sachant que "les Libyens n'oublieront jamais le chaleureux et inconditionnel accueil en Tunisie des blessés libyens et les services humanitaires fournis par les Tunisiens tout au long de la révolution en Libye".

La Tunisie et la Libye sont appelés à renforcer leur coopération notamment au niveau du "partenariat en matière de sécurité, complémentarité économique ainsi que de coordination sécuritaire", a conclu le président du Conseil Libyen de Transition.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 13 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?