Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 20.01.2012 10h43
Le gouvernement kenyan prévoit de mobiliser l'informatique en nuage

Le gouvernement kenyan a annoncé jeudi être en négociation avec quelques entreprises du secteur privé pour déterminer comment il pourrait recourir à l'informatique en nuage (cloud computing) pour offrir certains services gouvernementaux en ligne et augmenter sa capacité de stockage.

Ce plan prévoit d'intégrer le centre de données du gouvernement et ouvert récemment avec des technologies d'informatique en nuage pour réduire les frais d'achat de nouveaux serveurs et assurer des interactions plus rapides avec ses concitoyens, a déclaré la directrice du Directorat d'e-Government Kenya, Zilpher Owiti.

Ce centre de données récemment établi à Ruaraka près de la route de Thika est utilisé pour stocker la plupart des données du gouvernement, tandis que deux autres centres de données d'une capacité initiale de 24 téraoctets chacun sont en cours de construction.

"Désormais nous travaillons sur un centre de récupération des données qui sera intégré à la structure de stockage afin d'assurer que toutes les données soient en sécurité en cas d'accident ou d' accès non-autorisé", a-t-elle déclaré à Xinhua dans une interview à Nairobi.

Le gouvernement devrait organiser la semaine prochaine une réunion avec quelques acteurs privés du secteur des technologies de l'information afin de collecter des avis sur la manière dont il peut bénéficier de l'informatique en nuage.

Parmi les compagnies proposant des services d'informatique en nuage figurent Safaricom et Orange Kenya, mais d'autres acteurs devraient selon les prévisions pénétrer le marché d'ici à la fin de l'année.

L'informatique en nuage consiste essentiellement à se faire fournir des services informatiques par une tierce partie. Il permet au client d'économiser des investissements en matériel et en logiciel. Quant aux utilisateurs, ils peuvent ainsi utiliser des fichiers et applications par Internet.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 19 janvier
Nouvelles principales du 19 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?