Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 30.01.2012 08h18
Dakar change de visage, au lendemain des manifestations contre la validation de la candidature de Wade (REPORTAGE)

Les rues de Dakar portent encore les stigmates des violences d'hier soir. Des restes de pneus calcinés ainsi que des tas d'immondices jonchent encore le sol. Des poubelles et sont renversées en pleine chaussée dans plusieurs quartiers, dont celui de Colobane, point de départ des jeunes manifestants en colère contre la validation de la candidature du président Wade à la présidentielle du 26 février..

Samedi,le calme régnait à Dakar et aucune nouvelle manifestation n'avait été signalée en début de soirée, même si les leaders de l'opposition et de la société civile, regroupés au sein du mouvement M23, promettent de maintenir la pression.

Parallèlement les candidats de l'opposition ont introduit un recours au niveau du Conseil constitutionnel pour contester la validation de la candidature d'AbdoulayeWade, le cadre de leur combat juridique.

D'autres candidats comme la star mondiale de la chanson Youssou Ndour, recalés par le Conseil constitutionnel pour n'avoir pas réuni les 10.000 signatures requis pour les candidats indépendants, vont aussi interjeter appel pour contester la décision du conseil.

Réagissant vendredi soir, aux affrontements, le chef de l'Etat Abdoulaye Wade a lancé un appel au calme. « Je lance un appel même à ceux qui ont contesté ma candidature d'accepter le verdict du Conseil constitutionnel, d'arrêter les manifestation d'humeur qui ne conduisent à rien et de laisser le peuple sénégalais faire son choix ».

Sur la validation de sa candidature, Wade indique : « Je ne suis pas surpris parce que c'est le droit. Et en tant que juriste, je savais que les juristes chevronnés du Conseil constitutionnel ne peuvent pas dire autres chose que le droit».

Sur les16 prétendants qui avaient déposé leur candidature, seuls 13 ont été retenus : Il s'agit D'abdoulaye Wade le candidat sortant, Macky Sall,Moustapha Niasse, Idrissa Seck tous d'anciens Premiers ministre et de CheikhTidiane Gadio (ancien ministre des Affaires étrangères) Cheikh Bamba Dièye, Doudou Ndoye, Ousmane Tanor Dieng, Diouma Dieng Diakhaté, Amsatou SowSidibé, Mor Dieng, DjibrilNgom, Ibrahima Fall et Oumar Khassimou Dia.

Les candidatures de Youssou Ndour et de Kéba Keinde et Abdourahmane Sarr sont déclarées irrecevables.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 29 janvier
Sélection du Renminribao du 29 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?