Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 31.01.2012 08h12
La Chine met en garde contre les risques de sécurité au Soudan après des attaques de rebelles

Le ministère chinois du Commerce a mis en garde lundi les entreprises chinoises au Soudan contre les risques de sécurité, après la prise en otage de 29 ouvriers chinois par des rebelles dans ce pays africain.

Les entreprises doivent surveiller étroitement les changements dans la situation du Soudan et redoubler de vigilance pour assurer la sécurité du personnel et des biens, a annoncé le ministère dans un communiqué.

Plusieurs ressortissants chinois sont toujours portés disparus après que des rebelles aient attaqué samedi un chantier appartenant à la China's Power Construction Corp. dans la région du Kordofan-Sud, a ajouté le ministère.

Un responsable de l'ambassade de Chine au Soudan a déclaré lundi qu'elle avait envoyé une équipe de travail de quatre personnes pour aider les autorités soudanaises à libérer les 29 Chinois retenus en otage.

Un total de 47 ouvriers chinois se trouvaient sur le camp au moment de l'attaque. Dix-sept d'entre eux ont pu s'échapper en se cachant à proximité, avant d'être transportés en lieu sûr par l'armée soudanaise, tandis qu'on ne sait toujours pas ce qu'il est advenu du dernier ouvrier porté disparu, selon ce responsable de l'ambassade.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 30 janvier
Sélection du Renminribao du 30 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?