Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 03.02.2012 16h38
Débat ouvert du Conseil de sécurité sur l'impact du crime organisé en Afrique de l'Ouest

Le représentant permanent du Togo à l'ONU, Kodjo Menan, qui assure la présidence tournante du Conseil de sécurité pour février, a déclaré jeudi que le Conseil tiendrait un débat ouvert sur l'impact de la criminalité transnationale organisée sur la paix, la sécurité et la stabilité en Afrique de l'Ouest et dans la région du Sahel.

En proposant le débat ouvert prévu pour le 21 février, M. Menan a indiqué qu'il s'agissait d'assurer la communauté internationale "dans son ensemble pour acquérir des moyens permettant de mieux aider les pays de la région à trouver des solutions spécifiques, complètes et réalistes aux problèmes auxquels ils sont confrontés".

Lors d'une conférence de presse, M. Menan a présenté les tâches que le Conseil de sécurité devrait remplir au mois de février. Le Togo est un membre non-permanent du Conseil de sécurité de l'ONU.

Il a également évoqué les récentes missions d'évaluation envoyées par le secrétaire général Ban Ki-moon dans le Golfe de Guinée afin de mesurer l'impact de la criminalité transnationale et aussi dans la région du Sahel pour évaluer les retombées de la crise libyenne.

"Et comme on peut le voir, ces dossiers ont des répercussions non seulement sur deux pays donnés de la région, mais au-delà de ces frontières", a-t-il averti.

En outre, il a annoncé un débat ouvert sur les femmes, la paix et la sécurité le 23 février.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 1er février
Nouvelles principales du 3 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?