Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 07.02.2012 10h43
Nigéria: l'appareil sécuritaire en proie aux doutes

Au Nigéria, les forces de police et le système judiciaire sont mis en question, suite à l'évasion de Kabir Sokoto, le principal suspect des attentants de Noël commis par le groupe islamiste Boko Haram. Désormais, les craintes portent sur la possibilité d'évasion du porte-parole de Boko Haram, Abul Qaqa (ka-ka), engendrant de nombreux doutes quant à la capacité de l'appareil sécuritaire au Nigéria.

L'opération surprise ayant mené à l'arrestation d'Abul Qaqa a été grandement aidée par l'utilisation de nouvelles technologies permettant de repérer et de suivre le signal de son téléphone portable. Mais maintenant il semble que personne ne soit capable d'indiquer où Qaqa se trouve à l'heure actuelle. La population nigériane se montre sceptique quant aux efforts des autorités en vue de maîtriser la situation sécuritaire dans le pays. En effet, ces dernières années, plusieurs membres de Boko Haram ont été arrêtés, inculpés de peine mystérieusement faibles, ou bien partant sans être inquiétés au terme d'une détention préventive. L'évasion de Kabir Sokoto, le principal suspect des explosions de Noël a entraîné la destitution du chef de la police Hafiz Ringim et de ses adjoints.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 6 février
Sélection du Renminribao du 6 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?