Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 12.02.2012 13h51
Les gouverneurs des banques centrales d'Afrique orientale se réunissent au Kenya sur l'inflation

Les gouverneurs des banques centrales dans les pays d'Afrique de l'Est doivent se rencontrera à Nairobi, la capitale du Kenya mardi prochaine pour discuter des causes de la flambée des taux d'inflation dans les pays de la région, a déclaré vendredi la Banque centrale du Kenya (CBK).

Le dialogue de politique de haut niveau qui réunira plus de 40 délégués de différents pays en Afrique sera assisté par des gouverneurs des banques centrales de l'Ethiopie, du Kenya, du Nigeria, du Rwanda, du Maroc, de la Tanzanie, de l'Ouganda et de l'Afrique du Sud.

"L'objectif principal du forum est de comprendre les principales causes de la forte inflation dans les pays d'Afrique orientale, partager leurs expériences et meilleures pratiques pour une meilleure politique de la conception à endiguer la flambée des prix", indique un communiqué de la CBK.

La réunion organisée par la Banque africaine de développement (BAD) sera honoré par Githae Robinson, le ministre kenyan des Finances par intérim et le professeur Mthuli Ncube, le vice-président et économiste en chef de la BAD.

La déclaration a indiqué que la réunion est la première en son genre qui mettrait l'accent spécifiquement sur une région et va démontrer les engagements de la BAD à forger et renforcer les partenariats avec les autorités des pays membres régionaux afin de résoudre les problèmes aux quels ils font face régulièrement.

"Parmi les présentations qui seront données est un document d'information de la BAD sur la dynamique de l'inflation dans les pays d' Afrique oriental, les résultats préliminaires sur la dynamique de l'inflation en Éthiopie, au Kenya, au Rwanda, en Tanzanie et en Ouganda ainsi que les évolutions de l'inflation dans certains pays africains", indique le communiqué.

Le taux d'inflation élevé en Afrique de l'Est a été une source majeure de préoccupation politique. Poussé par la multiplicité de facteurs, notamment les déséquilibres macroéconomiques, les facteurs structurels et des chocs exogènes, les hausses récentes de l'inflation en Afrique orientale ont menacé de faire dérailler les récentes réalisations macroéconomiques dans la région.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 10 février
Sélection du Renminribao du 10 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?