Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 16.02.2012 13h53
RDC : la marche des chrétiens annulée par l'hôtel de ville

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango, a annulé la marche des chrétiens prévue le jeudi 16 février dans la capitale, pour non respect des préalables exigés par la loi.

Le Conseil de l'apostolat des laïcs catholiques congolais (CALCC), qui organise la marche, n'a pas respecté les préalables exigés par la loi pour l'organisation des manifestations de ce genre, a déclaré mercredi le gouverneur Kimbuta.

"La lettre de demande d'autorisation nous a été adressée 48 heures avant la marche au lieu de 72 heures comme prévue par la loi. Et elle n'a pas d'adresse physique et ne mentionne pas l'itinéraire que les manifestants vont emprunter, comme l'exige la loi", a-t-il affirmé.

Thierry Nlandu, l'un des organisateurs de cette manifestation, avait indiqué samedi dernier que cette marche est organisée d'abord en mémoire des chrétiens massacrés le 16 février 1992 et ensuite, pour réclamer la vérité des urnes.

Les chrétiens tiennent à exprimer leur rejet des résultats des scrutins du 28 novembre 2011, avait-il indiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 14 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?