Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 17.02.2012 13h04
Le Kenya décide d'organiser les prochaines élections après des préparatifs adéquats

Le gouvernement kenyan a déclaré jeudi qu'il n'organiserait les prochaines élections générales qu'après des préparatifs adéquats pour assurer un déroulement libre, juste et crédible du scrutin.

Réuni jeudi à Nairobi sous la direction du président Mwai Kibaki, le cabinet a exclu de soumettre le pays à des élections à la hâte.

« Le Cabinet a souligné que la question de la date des élections devait être guidée par le niveau du préparation du pays, de manière à choisir une date qui permettra de garantir des élections libres, équitables et crédibles amenant le pays sur la voie de la transformation », indique le communiqué.

Ce communiqué survient dans un contexte de polémique sur la date des élections, certaines personnalités politique réclamant la tenue des élections d'ici à décembre prochain tandis que d'autres proposent la date de mars 2013.

Le Cabinet suivra la décision récemment adoptée par la Haute cour du pays concernant la date des élections.

La Haute cour s'est prononcée le 13 janvier en faveur de deux options pour déterminer la date des prochaines élections générales du pays.

Les trois juges de la Haute cour ont estimé à l'unanimité que les élections ne pourraient avoir lieu que dans les 60 jours suivant l'expiration du mandat du Parlement actuel le 15 janvier 2013.

Le panel de trois juges de la cour constitutionnelle ont également estimé que les élections pourraient avoir lieu en 2012 si le président Kibaki et le Premier ministre Raila Odinga décidaient d'un commun accord de dissoudre le gouvernement de coalition nationale.

Dans ce cas, ont-ils jugé, la Commission indépendante des élections et des frontières (IEBC) serait habilitée à fixer la date de nouvelles élections dans une période de 60 jours.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 16 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?