Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 26.02.2012 10h42
Clinton nie un soutien financier aux partis islamistes en Algérie

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, arrivée samedi en Algérie pour une brève visite de travail, a nié les allégations selon lesquelles les Etats-Unis fournissent un soutien financier aux partis islamistes dans ce pays d'Afrique du Nord, qui tiendra les élections législatives le 10 mai.

"Nous ne finançons aucun parti politique dans le monde, toutefois nous proposons de travailler avec les partis pour échanger des idées et donner un soutien en ce qui concerne l'organisation d'élections pour pouvoir assurer un scrutin libre, équitable et crédible", a fait savoir Mme Clinton, citée par l'agence APS, à son arrivée à l'aéroport d'Alger.

En ce qui concerne les prochaines élections en Algérie, Mme Clinton a déclaré que son pays est prêt à fournir un appui technique.

"Si on nous le demande, nous entrerons en contact avec des groupes d'experts pour qu'ils travaillent avec les autorités en Algérie pour appuyer les élections", a-t-elle indiqué.

Mme Clinton est arrivée samedi à l'aéroport international d'Alger, où elle a été accueillie par son homologue algérien Mourad Medelci.

Son escale s'inscrit dans le cadre d'une tournée dans la région du Maghreb, qui a commencé à partir de la Grande-Bretagne, suivie par la Tunisie, où elle a assisté vendredi à la Conférence des " Amis de la Syrie", avant de se rendre en Algérie, d'où elle partira pour le Maroc pour conclure sa tournée.

Il s'agit de la première visite d'Hillary Clinton en Algérie, une visite qui intervient suite à l'invitation de Mourad Medelci, qui a déjà effectué une visite de travail aux Etats-Unis en janvier.

La dernière visite d'un secrétaire d'Etat américain en Algérie a été menée par Condoleezza Rice, en 2008, et avant elle, Colin Powell a visité ce pays de l'Afrique du nord en 2003.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 24 février
Nouvelles principales du 24 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?