Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 27.02.2012 17h05
Sénégal/présidentielle : Macky Sall serait en ballotage avec Wade (33% contre 34% ), selon ses partisans

Le Directoire de campagne du candidat Macky Sall a annoncé lundi un coude à coude entre le président sortant Abdoulaye Wade et son ancien Premier ministre et rival à la présidentielle.

Selon Jean-Paul Dias, un membre du directoire, Macky Sall aurait obtenu 33% des suffrages contre 34% pour le candidat Wade. Dans ce cas, un deuxième tour est inévitable, affirme-t-on dans le camp de Sall,

Alors que tous les résultats du dépouillement ne sont pas encore disponibles, toutes radios et télévisions locales confirment que Wade et Sall sont les favoris parmi les 14 candidats en lice à cette présidentielle qui s'est déroulée dans le calme, contrairement aux inquiétudes qui planaient sur le pays à cause d'une campagne électorale violente.

Selon les premières tendances, la participation serait de près de 60% des quelque 5,3 millions électeurs appelés aux urnes.

Ces tendances indiquent également que l'ancien Premier ministre Moustapha Niasse arriverait en troisième position et Ousmane Tanor Dieng du parti socialiste serait quatrième.

Si ces tendances se confirment, un second tour devrait eêtre organisé pour désigner le futur président de la république pour les sept prochaines années.

Interrogés sur les radios locales, les candidats Ousmane Tanor Dieng et Idrissa Seckse sont déclarés déçus par la faiblesse des scores qui leur sont attribués dans les tendance. Par rapport à la présidentielle de 2007, ils ont beaucou prégressé.

Quant aux autres candidats, notamment Ibrahima Fall et Cheikh Tidiane Gadio, ils n'ont pas créé la surprise.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 24 février
Principales Nouvelles du 24 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?