Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 08.03.2012 11h44
Mali/présidentielle: 15 partis politiques décident de soutenir la candidature de l'ex-PM Modibo Sidibé

En prélude à l'élection présidentielle d'avril prochain au Mali, 15 partis politiques ont décidé de soutenir la candidature de l'ancien Premier ministre malien Modibo Sidibé, et ils l'ont fait savoir mardi à la faveur d'une conférence de presse.

Ces 15 partis sont réunis au sein d'un regroupement dénommé « l' Alliance pour la démocratie, le progrès et la solidarité-ADPS ».

Le porte-parole cette alliance, Me Mamadou Gakou qui est également le président de la COPP (Convention parti du peuple) a déclaré que « autour du prochain président de la République, les partis déjà regroupés au sein de notre alliance et ceux dont l' arrivée est annoncée seront à l'unisson, pour être porteurs d'une politique qui se donne le droit à la créativité et à l'imagination fécondes ».

Les membres de ladite alliance ont fait savoir qu'ils lanceront un appel officiel le 10 mars prochain au stade Modibo Kéita. Selon des sources proches du QG (quartier général) de campagne de l' ancien PM Modibo Sidibé, celui-ci sera investi le 25 mars 2012 au stade du 26 mars.

Les mêmes sources indiquent que ce stade de 50 000 places fera son plein. Si cela se réalise, c'est sera une première dans la mobilisation politique au Mali.

Par ailleurs, de sources dignes de foi, on a appris que le président du Parti pour la renaissance nationale (PARENA), M. Tiébilé Dramé sera investi en tant que porte-étendard de son parti le 10 mars 2012. Il est à noter que ce sera la troisième fois que M. Dramé va se présenter pour briguer la magistrature suprême du pays, après 2002 où il a été 4e sur 24 candidats et 2007 en occupant la 3e marche du podium.

Source:

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 7 mars
Principales nouvelles du 7 mars
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie