Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 11.03.2012 10h24
Afrique du Sud : suspension des recherches pour 20 mineurs ensevelis

En raison des conditions souterraines instables, l'équipe de secours a dû abandonner vendredi ses tentatives visant à dégager la vingtaine de mineurs ensevelis suite à un éboulement dans une mine d'or fermée de la province de Gauteng, dans le nord-est de l'Afrique du Sud, ont rapporté samedi les médias locaux.

Toutes les opérations de secours ont été suspendues du fait de la dangerosité de la situation dans le tunnel où s'est produit l'accident, et ce tunnel, qui se trouve à 300 mètres de profondeur, sera bientôt fermé, a indiqué l'un des responsables du syndicat Solidarity, le plus grand syndicat indépendant sud-africain.

Les secouristes ont fait savoir qu'un seul corps avait pu être récupéré.

L'accident est survenu lundi lorsqu'un groupe de mineurs clandestins a fait sauter la roche avec des explosifs. Les mineurs se sont retrouvés piégés sous terre, bloqués par un énorme bloc rocheux mesurant environ 40 mètres sur 30 sur 1,4, soit à peu près de la taille d'une maison.

Des hommes qui étaient toujours en train de travailler illégalement dans la mine non loin du lieu de l'accident ont dit aux secouristes jeudi qu'au moins 20 mineurs avaient été tués lors de l'affaissement de roche dans le tunnel.

Ce tunnel se trouve dans la mine de Gravelotte, à une vingtaine de kilomètres à l'est de Johannesburg.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 10 mars
Les droits de l'homme en Chine : d'une loi constitutionnelle à une loi juridique
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?