Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 16.03.2012 09h09
REPORTAGE La coopération sino-africaine aux yeux d'un capitaine béninois

Justin Gbodja Yehouessi, un jeune capitaine béninois qui vient de passer un stage à l'Université de la Science et de la Technologie de l'Armée Populaire de Libération de (APL) de Chine, a fait publier un article sur la coopération sino-africaine dans la nouvelle édition de la revue "Chine Forces armées".

"Grâce à son ouverture vers l'extérieur, la Chine a non seulement rapporté des avantages pour elle, mais aussi contribué à la stabilité et à la prospérité de l' économie du monde, stimulant ainsi le développement économique du monde", a écrit le capitaine béninois dans son article.

"En ce qui concerne le cas particulier du continent africain, cette ouverture de la Chine sur le monde extérieur lui a apporté d'énormes avantages et touche divers domaines notamment économique, diplomatique et militaire", a-t-il indiqué.

L'Afrique constitue pour la Chine aujourd' hui un grand marché où cette dernière lui fournit une grande quantité de produits de qualité et à bas prix profitant ainsi à la population de divers pays. Dans un futur proche, la Chine envisage un transfert de technologie en Afrique en particulier en vue de contribuer de manière beaucoup plus significative à son développement. Ceci permettra également de réduire le taux de chômage qui demeure jusqu'à présent élevé.

Aussi, la Chine participe-t-elle de manière significative à la réalisation de nombreuses infrastructures notamment la construction des routes, des ponts et chaussées ainsi que des bâtiments administratifs dans plusieurs pays africains. A titre d' exemple, on pourra citer des pays comme le Bénin, le Gabon, le Togo, la Guinée-Conakry, le Congo-Brazzaville, Madagascar, le Niger, le Mali, etc...

Le capitaine béninois a surtout passé en revue la coopération entre la Chine et l'Afrique dans le domaine militaire, déclarant que la Chine est l'un des plus rares pays du monde à accorder autant d'attention à la formation au profit des stagiaires étrangers et plus particulièrement ceux venus du continent africain.

"De nos jours, les relations militaires entre l'Armée Populaire de Libération (APL) et les armées des pays d'Afrique se sont substantiellement renforcées et ce depuis la fondation de la République Populaire de Chine. C'est ainsi que dans les années 1960, la Chine a soutenu la lutte de libération nationale des pays africains et a apporté une aide notamment morale aux peuples africains. Des dirigeants militaires chinois ont visité plusieurs pays d'Afrique. La coopération militaire et les échanges se sont étendus à l'éducation militaire, la formation dans divers domaines de spécialité", a-t-il fait remarquer.

L'Armée Populaire de Libération a également pris une part active dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies et de l'aide humanitaire en Afrique. En effet, plusieurs casques bleus chinois sont déployés notamment au Libéria, au Soudan, en Côte d'Ivoire et en République Démocratique du Congo et y ont rendu de bons et loyaux services.

En dehors des stages de longue durée, la Chine accueille aussi périodiquement des cadres venus de différents pays africains pour des séminaires.

Pour cet officier stagiaire béninois, la découverte de la culture chinoise est aussi une bonne expérience.

"Pour mieux vivre cette culture chinoise qui est très riche en connaissances, des voyages d'étude sont organisés afin de toucher du doigt les réalités qui lui sont inhérentes. Cette démarche indique que le développement d'une nation passe forcément par une bonne connaissance de sa culture, 's'inspirer de l'histoire du passé pour bâtir donc l'avenir'", a-t-il relaté.

Du fait de son ouverture sur le monde, la Chine entretient d'excellentes relations d'amitié avec les habitants qui peuplent la planète tout entière et plus particulièrement avec ceux du continent africain. "Avec plus de cinquante ans de coopération, l'amitié sino-africaine a résisté à l'épreuve du temps et se trouve aujourd'hui à son beau fixe", a-t-il conclu.

Par CHEN Weihua


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 16 mars
Principales nouvelles du 15 mars
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation
Des sessions pas comme les autres