Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 19.03.2012 11h03
Présidentielle sénégalaise : Macky Sall promet de soumettre le budge de la présidence aux corps de contrôle des finances publiques

Le candidat de coalition de l'opposition sénégalaise Bennoo Bokk Yaakaar (BBY, opposition), Macky Sall, a promis samedi, en cas de victoire au second tour de la présidentielle du 25 mars, de soumettre le budget de la présidence de la République aux corps de contrôle des finances publiques , rapporte la presse locale.

Le challenger du président sortant Abdoulaye Wade veut imprimer "l'hétique" dans la gestion des affaires publiques.

Selon lui, il compte renforcer les moyens de la Cour des comptes et de l'lnspection générale d'Etat (IGE), promettant que les organes de contrôle ne seront plus logés à la présidence de la République.

"Ce sont des pays riches qui ont des moyens. Ils exercent ce contrôle, et pourquoi pas nous dont les pays sont confrontés à la rareté des ressources", s'est-il interrogé, tout en indiquant qu' il compte redéfinir "un nouvel ordre de priorités en matière de dépenses publiques".

L'opposition et les bailleurs de fonds ont dénoncé ces dernières années la gestion de plusieurs de certaines services publiques.

Le 25 mars, plus de cinq millions de Sénégalais sont appelés à voter pour le second de tour de l'élection présidentielle. Le chef d'Etat sortant, Abdoulaye Wade, brigue un troisième mandat face à Macky Sall, ancien Premier ministre, arrivé en deuxième position au premier tour.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 16 mars
Sélection du Renminribao du 16 mars
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation
Des sessions pas comme les autres