Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 08.04.2012 13h41
Malawi: la vice-présidente Joyce Banda n'a pas habilité à assumer la présidence, estime le gouvernement

Le gouvernement du Malawi a déclaré vendredi soir que la vice-présidente Joyce Banda n'avait pas habilité à assumer la présidence de l'Etat, pour avoir formé son propre parti.

Cette déclaration, annoncée vendredi soir par la ministre de l'Information Patricia Kaliati, en compagnie de cinq autres ministres, intervient après la conférence de presse donnée vendredi par la vice-présidente Banda, alors que le président Bingu wa Mutharika était gravement malade et recevait des soins en Afrique du Sud.

Ce dernier est décédé d'un arrêt cardiaque vendredi matin en Afrique du Sud, selon des sources médicales et la presse internationale. Mais son décès n'a pas encore été annoncé officiellement.

Selon le gouvernement malawien, la vice-présidente Joyce Banda, qui a déjà entamé les activités de son propre parti politique, n'avait pas habilité à prendre les rênes de l'Etat, au cas où le chef de l'Etat est empêché d'exercer ses fonctions par incapacité physique ou le décès.

Conformément à la Constitution de 1995, le président de la République est élu au suffrage universel, tous les cinq ans. Le président Bingu Wa Mutharika a été élu en 2004 et réélu en 2009.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme