Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 09.04.2012 08h15
Enlèvement de diplomates algériens au Mali : toujours pas de revendication

Aucune revendication n'a été enregistrée à propos de l'enlèvement des sept diplomates algériens par des personnes inconnues à Gao, dans le nord du Mali, a déclaré samedi le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci.

"Nous n'avons toujours pas enregistré, jusqu'à présent, de revendications de l'enlèvement de nos diplomates à Gao", a affirmé M. Medelci dans une déclaration citée par l'agence APS.

Ne disposant pas davantage de détails concernant le rapt, le ministre se voulait toutefois rassurant.

"La cellule de crise que nous avons mise en place, suit en permanence les développements liés à cette affaire dont le traitement impose, comme vous le savez, beaucoup de discrétion (... ) Le gouvernement s'est engagé à tout mettre en oeuvre pour le rapatriement de nos compatriotes", a-t-il affirmé.

S'exprimant sur la situation au Mali, notamment sur la proclamation du Mouvement national pour la Libération de l'Azawad pour un Etat indépendant au nord du Mali, le chef de la diplomatie algérienne a rappelé que la position de l'Algérie était constante.

"A l'instar de la communauté internationale, nous nous sommes prononcés pour la préservation de l'unité et de l'intégrité territoriale du Mali", a-t-il indiqué.

En outre, le ministre a répété la condamnation d'Alger contre le dernier coup d'Etat au Mali, tout en encourageant les efforts actuels en vue d'un retour rapide à l'ordre constitutionnel, la mise en place d'un gouvernement légitime et l'ouverture d'un dialogue entre tous les Maliens pour trouver une solution à la question du nord du pays.

Le consul d'Algérie à Gao, de même que six de ses collègues, a été enlevé par un groupe armé "inconnu" des locaux de la représentation diplomatique pour y être ensuite conduit vers une destination tout aussi "inconnue".

Les familles des otages ont été rapatriées vendredi dans le pays, alors que des doyens touaregs au Mali ont proposé, selon un quotidien algérien, leur aide aux autorités algériennes pour obtenir la libération des otages.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Les Etats-Unis sont responsables de la hausse des dépenses militaires en Asie
L'aide aux pays en développement victime de la récession mondiale
Position ferme sur les prix des maisons