Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 28.04.2012 13h58
RDC : faible taux de participation de la femme congolaise à la vie politique

Le taux de leadership féminin est faible en RDC, où l'on compte près de 9% des femmes au parlement, par rapport au Rwanda et au Burundi , ses voisins, où ce taux est évalué respectivement à 50% et 36 %, a déclaré vendredi Mme Marie Brigitte Nkoo, Pr à la faculté des sciences économiques et gestion.

Mme Nkoo, qui présentait un exposé sur "Femme, paix et sécurité" à l'Université de Kinshasa (UNIKIN), à l'occasion de la campagne de sensibilisation à la culture de la paix en RDC, s'est référé aux statistiques de l'Indicateur de participation des femmes (IPF).

Dans la catégorie des femmes actives, le Rwanda compte 86% et le Burundi 96%, a-t-elle souligné.

Bien qu'il y ait des atouts pour la promotion d'un leadership féminin en RDC, il existe des actions à mener dans le sens de la dimension symbolique du genre, du bienfondé d'un travail de fond au niveau de la représentation de la femme dans la société, de la dimension institutionnelle et individuelle du genre c'est-à-dire l'intériorisation individuelle de ce concept, a conclu la Pr Nkoo, également spécialiste en études du genre.

Créé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l'IPF mesure la représentation relative des femmes dans les sphères du pouvoir économique et politique. Il prend en compte les écarts entre les hommes et les femmes au niveau du nombre de sièges parlementaires, de fonctions administratives et d'encadrement, aux postes professionnels et de gestion dans la sphère économique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine
Pourquoi la Chine accepte-t-elle d'accroître ses ressources du FMI
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande