Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 11.05.2012 13h41
RDC : 40.000 déplacées au Nord-Kivu depuis avril

On a enregistré 40.000 personnes déplacées au Nord-Kivu en RDC depuis avril 2012, a révélé jeudi à Kinshasa, au cours d'une conférence de presse, le secrétaire général adjoint de l'ONU en charge des droits humains, Ivan Simonovic.

Le haut responsable de l'ONU, qui vient d'effectuer une visite dans la partie est de la RDC, s'est dit préoccupé par les actes de violence récents qui résultent des défections de certains éléments des Forces Armées de la RDC (FARDC) et qui ont provoqué le déplacement de toutes ces personnes.

"Ce mouvement de population, qui est le résultat direct et indirect de récentes défections, a été accompagné d'allégations de violations des droits de l'homme. Nous devons tout mettre en oeuvre pour éviter une escalade du conflit", a dit en substance Ivan Simonovic.

Il a invité les autorités congolaises à la restauration de l'autorité de l'Etat, la mise en place d'un état de droit, le respect des droits de l'homme et l'établissement de forces de sécurité démocratiques, responsables et professionnelles.

Le secrétaire général adjoint de l'ONU en charge des droits humains a soulevé une autre préoccupation majeure, la situation des migrants illégaux congolais expulsés d'Angola, estimés en 2011 à environ 100.000, selon OCHA.

Le manque actuel de suivi adéquat et des capacités d'intervention humanitaire ne permet pas d'avoir une évaluation complète de la situation et de répondre efficacement aux besoins, a-t-il souligné.

"Les Nations Unies se tiennent prêtes à aider le gouvernement dans la lutte contre l'impunité et la réforme des forces de sécurité nationales, à la condition de respecter le droit international humanitaire et des droits de l'homme et du droit des réfugiés", a soutenu le haut responsable onusien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale