Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.05.2012 13h26
La RD Congo et le Rwanda signent un nouvel accord en matière de sécurité

La République Démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda viennent de signer un nouveau protocole d'accord de coopération dans le domaine de la sécurité, apprend-on lundi de source officielle à Kigali.

L'accord a été paraphé dans le weekend par le ministre rwandais de la défense, le général James Kabarebe ainsi que son homologue congolais Ntambo Luba, indique un communiqué émanant du bureau du porte- parole de l'armée rwandaise.

Cette signature d'un nouvel accord intervient quelque semaine après le recrudescence de la violence dans la province du Nord- Kivu situé à l'est de la République Démocratique du Congo (RDC) où des combats meurtriers opposent les troupes gouvernementales aux insurgés ralliés à un officier dissident de l'armée congolaise, le général Jean Bosco Ntaganda.

Ces affrontements surviennent au lendemain de la pression faite par la communauté internationale de procéder à l'arrestation du Ggnéral Ntaganda qui depuis l'an 2009 fait l'objet d'un mandat d'arrêt international émis par la Cour Pénal International (CPI) notamment pour crimes de guerres liées notamment au recrutement des enfants soldats dans son ancienne milice de l'Union des Patriotes Congolais (UPC).

Selon le communiqué de l'armée rwandaise, le mandat d'une commission mixte des agents de renseignements des deux pays à été élargi et elle a été chargée de surveiller certaines autres parties au niveau des regions transfrontalières afin de collaborer dans l'élimination de toute éventuelle "ménace à la sécurité" entre dans l'un des deux pays.

"Les chefs d'état-major des armées des deux pays ont par ailleurs été chargées de préparer une "prochaine" opération militaire conjointe contre la milice du FDLR" (Forces démocratiques pour la Libération du Rwanda), un groupe rebelle rwandais opérant à l'est de la RD Congo, poursuit le communiqué.

Il est prévu que les Chefs d'états-major des armées des deux pays vont soumettre la feuille de route pour cette opération dans un bref délais, à en croire la même source.

Il est à signaler les instances de sécurité sont convaincus que la rébellion des FDLR pourra éventuellement profiter du chaos qui règne actuellement à l'est de la RD Congo pour s'organiser en vue d'attaquer le Rwanda,"indique-t-on de source concordante.

Depuis l'insurrection de certains élements de l'armée congolaise dans la province du Nord-Kivu frontalier avec le Rwanda, environ 8000 civils congolais dont essentiellement des femmes et des enfants ont traversé la frontière pour trouver réfuge et protection dans ce petit pays d'Afrique Centrale, selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale