Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 17.05.2012 11h23
RDC: Des nouvelles alliances des groupes armés au Nord-Kivu

De nouvelles alliances ou une reconfiguration entre des groupes armés, parfois contre nature ont été constatées dans Rutshuru, le Masisi, Lubero et ailleurs au Nord-Kivu, notamment avec des groupes Maï-Maï APLCS, ex-CNDP, Cheka dans Walikale, a fait relever mercredi devant la presse, le porte-parole militaire de la Mission de l'ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), le Lieutenant Colonel Félix Prosper Basse.

Compte tenu de cette situation, la Force de la MONUSCO a pris des « mesures » pour soutenir les FARDC en affrontements contre ces groupes armés mais également pour la protection de la population, devant la situation sécuritaire au Nord-Kivu qui, selon le lieutenant-colonel Prosper Basse, demeure hautement tendue et instable.

Les FARDC mènent actuellement des opérations dans les territoires de Masisi, Rutshuru et Walikale contre les soldats déserteurs, mais aussi à cause des nouvelles alliances nouées entre groupes armés dans cette province.

Le 9 mai dernier, rappelle-t-on, 60 éléments de l'ex-CNDP ( Congrès national de la Défense du peuple) se sont rendus avec leurs armes et une grande quantité de munitions suite à une opération de bouclage par les FARDC à la résidence du général Bosco Ntaganda, dans le quartier « Les volcans » à Goma, dans le but de désarmer sa garde.

Des affrontements entre les FARDC et les mutins du général Bosqco Ntaganda, recherché par la CPI, ont eu lieu dans plusieurs localités de la région de Tshanzu-Runyoni, et provoqué le déplacement d'environ mille personnes. Deux hélicoptères d'attaque des FARDC ont pilonné les positions des dissidents du général Bosco Ntaganda.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE