Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.05.2012 13h29
Arrivée en Guinée-Bissau de 70 soldats de la CEDEAO

Un premier groupe de 70 militaires et paramilitaires appartenant à la mission de paix de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est arrivé en Guinée-Bissau, a indiqué Ansumane Cissé, représentant résident de la CEDEAO.

Selon lui, au total 600 hommes sont attendus en vue d' accompagner la Guinée-Bissau pendant la période de transition qui va durer un an, instaurée après le coup d'Etat du 12 avril dans ce pays.

Cette mission, a-t-il ajouté, s'inscrit dans le cadre du retrait du contingent de la Mission militaire angolaise pour la mise en oeuvre de la réforme des secteurs de sécurité et de défense (MISSANG), déployée depuis un an en Guinée-Bissau.

La mission va aussi accompagner le processus de retour à la normalité constitutionnelle et assurer la sécurité de toutes les personnes appelées à témoigner dans le procès des assassinats de Nino Vieira, ancien chef de l'Etat, du général Batista Tagm Na Wai, alors chef d'Etat major des armées, et des députés du PAIGC, Helder Proença et Baciro DABO.

Cette mission militaire de maintien de la paix de la CEDEAO est la deuxième du genre envoyée en Guinée-Bissau.

La première avait été déployée en mars 1999 lors de la guerre civile pour remplacer les troupes sénégalaises et guinéennes de Conakry intervenus dès le début des hostilités aux côtés des loyalistes de Nino Vieira.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE