Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.05.2012 08h55
L'esclavage existe bien en Mauritanie, selon le président de l'Assemblée nationale du pays

"L'esclavage existe bien en Mauritanie", contrairement à la thèse officielle qui se limite à en évoquer les séquelles, a soutenu le président de l'Assemblée nationale mauritanienne, Messaoud Ould Boulkheir, au cours d'une émission à la télévision publique mauritanienne.

"Je n'ai jamais été pour cette théorie de séquelles de l'esclavage, mais je dis que l'esclavage existe bien en Mauritanie et qu'il faut le combattre, en toute sérénité, sans mettre en cause l'unité nationale", a-t-il déclaré.

Il a ajouté : "Nous estimons qu'il convient de sensibiliser les autorités du pays, les juges, les auxiliaires (gendarmerie, police) sur la nécessité de mettre en application les textes de lois incriminant l'esclavage".

Il a toutefois mis en garde contre les dérives violentes, soulignant que "la sensibilisation contre l'esclavage doit se faire sans susciter de haine ou de ressentiment et que les juges doivent dire la loi tout simplement".

"Nous voulons tout simplement la paix", a-t-il souligné.

La Mauritanie a promulgué, en 2007, une loi incriminant toute pratique esclavagiste. Selon la thèse officielle, l'esclavage n'existe que sous forme de séquelles qu'il convient de combattre à travers des programmes spéciaux mis en lace par le gouvernement.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »