Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 28.05.2012 09h13
Guinée-Bissau : les forces de l'ordre dispersent des manifestants de l'opposition à Bissau

Les forces de l'ordre ont dispersé ce samedi à Bissau une centaine de manifestants de l'opposition devant le siège de l'UNOGBIS (Bureau des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix) à Bissau, faisant un blessé grave, a constaté la presse locale.

Les manifestants réclamaient le retour à l'ordre constitutionnel et la poursuite du processus électoral devant conduire à l'élection d'un président de la République.

La Ligue des Droits de l'Homme a condamné "la répression brutale des manifestants pacifiques perpétrée par les agents de la garde nationale et les militaires".

Le Mouvement de la Société civile pour la Paix et la Démocratie a également condamné la répression qu'il qualifie de barbare et l'interdiction de manifester imposée par la junte auteur du coup d'Etat du 12 avril.

Il exhorte le nouveau gouvernement à faire diligence auprès des chefs militaires afin que le libre exercice des droits et libertés fondamentales soit assuré aux citoyens.

Le 14 avril dernier, une manifestation contre le putsch devant le siège de l'Assemblée nationale, avait fait aussi un blessé grave.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »