Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 29.05.2012 08h56
Le Soudan annonce la reprise des négociations avec le Soudan du Sud

Le Soudan a annoncé officiellement dimanche qu'une nouvelle série de négociations avec le Soudan du Sud allait commencer mardi à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, avec pour objectif de trouver un règlement aux questions en suspens entre les deux pays, a rapporté l'agence de presse officielle SUNA.

"Les deux délégations du Soudan et du Soudan du Sud entameront leurs discussions mardi à Addis-Abeba pour établir l'ordre du jour des négociations et examiner les mesures nécessaires à la mise en oeuvre de la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU et de la feuille de route de l'Union africaine (UA)", a déclaré Al-Obaid Ahmed Mirawih, porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères.

"Le gouvernement soudanais considère les questions de sécurité comme prioritaires. Toutes les parties au niveau international sont d'accord avec nous sur ce point", a-t-il ajouté.

Dans le même temps, dans le cadre des efforts entrepris par la communauté internationale pour assurer le succès des pourparlers à venir, le président soudanais Omar el-Béchir a rencontré dimanche à Khartoum une délégation du Groupe des sages international, dirigé par l'ancien président américain Jimmy Carter.

S'adressant aux journalistes après la réunion, M. Carter, après avoir une nouvelle fois fait part de la préoccupation des sages en ce qui concerne les questions soudanaises, a déclaré que leur visite visait à mettre l'accent sur l'importance de la paix et de la sécurité entre le Soudan et le Soudan du Sud, ainsi que l'importance de trouver des solutions aux questions non encore résolues entre les deux pays.

Le Soudan et le Soudan du Sud ont déjà négocié à Addis-Abeba sur un certain nombre de dossiers en suspens, portant notamment sur les questions relatives à la sécurité, au pétrole et à la frontière, mais les négociations ont été interrompues dernièrement en raison des récents affrontements survenus entre les armées des deux pays dans la zone frontalière riche en pétrole d'Heglig.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »