Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 04.06.2012 13h19
Egypte : Shafiq nie vouloir reproduire l'ancien régime

L'ancien Premier ministre égyptien Ahmed Shafiq, l'un des deux candidats au second tour de l'élection présidentielle prévu les 16 et 17 juin, a rejeté les accusations selon lesquelles il veut reproduire l'ancien régime.

Répondant aux attaques des Frères musulmans, M. Shafiq a exprimé sa volonté de construire un Etat civil, démocratique, développé et juste, au lieu de conduire le pays à l'âge moyen, faisant allusion à la vision des Frères musulmans.

Selon lui, les Frères musulmans ont coopéré avec l'ancien régime "dernière les rideaux".

"Nous pouvons nous rappeler que lors des élections législatives, ils se sont entendus avec le Parti national démocratique (PND, dirigé par l'ancien président Hosni Moubarak) sur le nombre de sièges qu'ils pouvaient avoir", a indiqué M. Shafiq.

Il a par ailleurs promis des efforts pour aider les paysans à améliorer leur vie et accorder une chance aux jeunes révolutionnaires de participer à la vie politique du pays.

Lors du second tour de la présidentielle, M. Shafiq, 71 ans, Premier ministre du 31 janvier au 3 mars 2011, va affronter Mohamed Morsi, candidat du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), parti issu des Frères musulmans.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »