Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 13.06.2012 08h44
Libye : un groupe de loyalistes de Kadhafi attaquent des véhicules militaires dans l'ouest

Un groupe de loyalistes de Kadhafi en Libye ont attaqué des véhicules militaires et agressé des personnes mardi, essayant de perturber davantage le pays déchiré par la guerre, ont déclaré des sources à Xinhua.

Un responsable du Conseil révolutionnaire libyen, qui a demandé de rester anonyme, a déclaré à Xinhua que des hommes armés ont lancé des attaques contre des véhicules militaires et le personnel dans la région montagneuse de Shgaiga dans la partie ouest du pays, à environ 200 kilomètres de la capitale Tripoli.

Il n'est pas immédiatement clair si les attaques ont fait des victimes, selon la même source.

Il y avait aussi des affrontements tribaux mardi à Mizdah, une ville située à 200 kilomètres au sud de Tripoli, faisant deux morts, selon les proches d'un résident local.

La situation sécuritaire en Libye, à environ huit mois après la guerre civile qui a pris la vie de l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi, est encore instable, car les affrontements tribaux, des attaques anti-gouvernementales et anti-étrangères sont signalées presque chaque mois.

Lundi, un convoi de la mission diplomatique britannique a été ciblé par des hommes armés dans la ville orientale de Benghazi en Libye, avec une escorte de sécurité "grièvement blessé".

Dimanche dernier, la commission électorale de la Libye a annoncé que les prochaines élections de l'Assemblée constituante, initialement prévues plus tard ce mois-ci, doivent être reportées au 7 juillet, au milieu des affrontements en cours entre l'armée et les groupes armés pendant le week-end dans la ville de Koufra dans le sud-est du pays, qui a fait quelque 20 morts et plus de 60 blessées.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous