Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 13.06.2012 08h45
La Zambie nie planifier l'envoi de jeunes au Soudan pour des entraînements militaires

Le gouvernement zambien a nié les informations véhiculées par les médias selon lesquelles il comptait envoyer des jeunes au Soudan pour des entraînements militaires, a rapporté mardi The Times of Zambia.

Le leader du deuxième plus grand parti d'opposition du pays d'Afrique australe, Hakainde Hichilema, a déclaré au média local qu'il avait reçu l'information que le gouvernement envisageait d'envoyer des jeunes du Front patriotique suivre des entraînements militaires au Soudan.

Le leader de l'opposition a précisé que le gouvernement avait signé un accord avec le gouvernement soudanais pour envoyer les jeunes suivre ces entraînements.

Mais le ministre de la Défense Geoffrey Mwamba a affirmé que ces dires étaient faux, ajoutant que le pays n'était pas en guerre et qu'il n'y avait pas besoin que des jeunes soient entrainés à l'art de la guerre.

Le ministre zambien a souligné que ces allégations étaient graves, et que si elles n'étaient pas gérées comme il se doit, elles pouvaient mettre en péril les bonnes relations qui existent entre la Zambie et le Soudan.

"La dernière fois que nous avons envoyé des troupes au Soudan c'était le 21 juillet dernier, et à ce jours seul 17 y sont encore", a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous