Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.06.2012 08h06
Côte d'Ivoire : "instrumentalisation" de la mort des Casques bleus par certains médias (ONUCI)

Le chef de l'Opération des Nations-Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) Albert Koenders a dénoncé jeudi à Abidjan "l'instrumentalisation" de la mort de sept Casques bleus dans l'ouest du pays par certains médias ivoiriens.

M. Koenders qui intervenait à l'ouverture du forum régional sur le rôle des médias dans la promotion de la paix en Afrique de l'Ouest s'est insurgé contre "le mauvais traitement de l'information" effectué par des journaux.

"Certains journalistes continuent d'adopter un comportement dangereux se fondant sur les rumeurs, la fiction et l'information non vérifié", a déploré le responsable de la mission onusienne.

"Imaginez l'impact de ces titres effrayants", a-t-il évoqué, faisant également état de "rumeurs alarmantes aux conséquences destructrices".

Albert Koenders a ainsi appelé les journalistes à cultiver la paix et à respecter l'éthique et la déontologie du métier.

Sept soldats du contingent nigérien de l'ONUCI ont été tués vendredi à Para (zone frontalière ouest) par des inconnus armés alors qu'ils patrouillaient dans la zone.

La presse ivoirienne s'est largement fait l'écho de cette attaque, en s'adonnant parfois à divers commentaires.

Le forum régional sur le rôle des médias dans la promotion de la paix en Afrique de l'Ouest est organisé en Côte d'Ivoire à l'initiative du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Le forum rassemble près de 80 experts nationaux et internationaux ainsi que des représentants de l'Union africaine (UA), de journalistes et de diverses organisations non gouvernementales évoluant dans le domaine des médias.

Organisé en collaboration avec la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et le gouvernement ivoirien, le forum vise à réfléchir sur le rôle des médias dans la promotion de la paix et de la sécurité dans "la sous-région en proie à des conflits armés et tentatives de déstabilisation mettant à mal le bien-être des populations".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La Syrie, un nouveau coup de menton de l'Occident
Un plan d'action enthousiasmant
Les relations sino-iraniennes