Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 26.06.2012 08h55
Mali : Que le pays s'affranchisse définitivement de la gangue de la misère de l'obscurantisme et de la médiocrité (IBK)

Le Mali traverse la crise la "plus profonde depuis son accession à l'Indépendance", a indiqué samedi Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK, président du Rassemblement pour le Mali (RPM), en faveur d'une rencontre d'échanges et de réflexions sur les propositions de sortie de crise.

IBK a invité chacun de ses compatriotes en ces termes : "il s'agit de s'élever au-dessus de soi-même, de devenir un peuple adulte conscient des immenses défis auxquels il est confronté et déterminé à les relever afin que le Mali s' affranchisse définitivement de la gangue de la misère de l'obscurantisme et de la médiocrité".

De l'avis de IBK, "il faut connaître les causes de la crise globale affectant notre pays afin de forger les solutions appropriées. Pour cela, il faut que les Maliens se parlent, qu'ils établissent ensemble le diagnostic de la crise, qu'ils identifient les causes afin de pouvoir dégager les voies et moyens d' une sortie de crise".

"La solution réside avant tout à nous-mêmes. Il faut aller au fond de nous-mêmes pour trouver la clé de renaissance. Chacun doit regarder soi-même, au plus profond de son âme afin de déterminer les raisons profondes qui nous ont conduits à la situation actuelle," a-t-il indiqué.

Celui-ci a sollicité les autorités maliennes afin d' organiser "sans tarder un débat national avec toutes les composantes de la nation".

En effet, explique-t-il, "l'histoire à changer de rythme et nous sommes les acteurs de ce rythme. Il nous faut reconstruire le Mali, Bâtir un Mali nouveau, réconcilié avec lui-même, avec son histoire, ses valeurs traditionnelles positives".

Evoquant l' intervention de la force en entente de la CEDEAO pour la résolution de la crise malienne, le président du RPM a soutenu "la reconquête du nord sera avant tout l'oeuvre de notre armée. Le Mali accueillera, sans complexe, sans faiblesse, l'aide de ses voisins et de la communauté internationale pour faire face aux dimensions régionales de la crise actuelle".

Pour cette reconquête, celui-ci a invité les Maliennes et Maliens à "se donner les mains, ce qui permet également de bâtir une nouvelle nation".

A noter que ladite rencontre tenue à l'initiative du regroupement "IBK 2012", a enregistré la participation des membres du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l'Etat (CNRDRE, junte militaire qui a renversé le 22 mars dernier le président Amadou Toumani Touré, Ndlr), du Mouvement Populaire du 22 mars (MP22) et de la Coordination des organisations Patriotiques du Mali (COPAM).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent