Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 27.06.2012 08h20
Côte d'Ivoire : le PM appelle à juguler les conflits fonciers

Le Premier ministre ivoirien Jeannot Ahoussou Kouadio a insisté lundi à Yamoussoukro (centre, 230 km d'Abidjan) sur l'importance de juguler la question foncière pour circonscrire les conflits récurrents afférant.

"La question du foncier, tant dans son aspect rural que sous sa forme urbaine, est une problématique essentielle au coeur de l'histoire et de la vie de notre pays et l'enjeu est de taille puisqu'il s'agit de circonscrire au mieux les conflits récurrents autour de la question foncière", a déclaré le Premier ministre à l'ouverture d'un séminaire gouvernemental sur le foncier.

Il a souligné que ces conflits "servent bien souvent de terreaux à des crises majeures" dans différentes régions de la Côte d'Ivoire.

Jeannot Ahoussou Kouadio a appelé à "sortir définitivement de l'insécurité juridique qui entoure les procédures liées à la gestion du foncier".

"J'insiste donc sur la nécessité urgente pour le gouvernement de prendre résolument et courageusement en charge le problème du foncier, condition nécessaire, à la fois pour un développement durable et pour la paix et la cohésion dans notre pays", a-t-il martelé.

Il a relevé que "la pratique sur le terrain laisse apparaître la survivance d'un droit coutumier qui, en certains de ses aspects, est parfois aux antipodes du droit foncier moderne" sans compter " certaines faiblesses graves" de l'administration qui font le lit de "pratiques malsaines".

Le Premier ministre pense que la loi de 1998 relative au domaine foncier rural constitue une "base consensuelle" d'approche de la question foncière.

Il a suggéré une relecture des textes et des procédures en vigueur, à l'effet de les réviser, si nécessaire, et de les appliquer rigoureusement.

"Il nous faut faire preuve d'engagement, de courage et de réalisme pour sortir une fois pour toute, la Côte d'Ivoire du cycle des conflits fonciers, porteur des germes de la division et de la violence dont a souffert notre pays", a-t-il invité.

La question foncière est au coeur de nombreux conflits communautaires exacerbés ces dix dernières années par la crise militaro-politique qu'a connue la Côte d'Ivoire, notamment dans la zone forestière de l'ouest du pays où les affrontements liés au foncier rural sont récurrents.

Onze thèmes présentés par les ministères concernés par la question foncière meublent le séminaire d'une journée.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent