Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 02.07.2012 09h49
Mauritanie : vers la fin de l'exil de l'opposition négro-mauritanienne, les FLAM

Les Forces de Libération africaine de Mauritanie (FLAM, opposition négro-mauritanienne), s'apprêtent à revenir en Mauritanie, après 29 ans de lutte en exil, pour devenir un parti politique, a annoncé samedi à Nouakchott le responsable de la jeunesse de ce mouvement négro-mauritanien.

Wane Mamadou Mamoudou, qui s'exprimait au cours d'un point de presse, a révélé que "les membres du mouvement en exil vont rentrer sous peu au terroir pour se battre de l'intérieur, dans le cadre d'un parti politique que les FLAM vont bientôt mettre en place".

"Après une étude approfondie de la situation politique et sociale du pays et suite au congrès de 2012, le mouvement a décidé de rentrer au pays pour se battre de l'intérieur, dans un cadre légal", a ajouté Wane Mamadou.

Faisant remarquer que "toutes les conditions ne sont pas réunies", il a noté "tout de même certaines avancées, notamment, le retour d'une grande partie des déportés et le premier pas franchi par l'ex-président Sidi Ould Cheikh Abdallahi en rencontrant le président des FLAM, M. Samba Thiam".

Il a expliqué que son mouvement reste sensible à "la volonté politique affichée par Mohamed Ould Abdel Aziz de solder ce douloureux dossier (du passif humanitaire concernant les négro- africains)".

"Par rapport au combat du mouvement, rien n'a changé, sauf que désormais, les FLAM inscrivent leur action dans l'unité et la légalité", a-t-il souligné.

Créées en mars, 1983, les FLAM "se battent pour une Mauritanie égalitaire dans laquelle les citoyens jouissent des mêmes droits. Nous oeuvrons pour l'éradication de l'esclavage", a indiqué M. Wane.

"Les FLAM ne sont pas hostiles à la communauté maure (arabes mauritaniens) comme l'a entretenu, pendant longtemps la propagande du pouvoir de Ould Taya (1984-2005) pour diviser notre pays", a-t- il conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire