Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 11.07.2012 13h18
Gabon : le Premier ministre entreprend une large concertation avec la scène politique

Le Premier ministre gabonais, Raymond Ndong Sima, a entrepris une large concertation d'une part au sein du gouvernement et d'autre part avec les institutions constitutionnelles et la société civile, a-t-on appris mardi de la presse de la primature à Libreville.

D'intérêt commun national, cette concertation vise à poser un diagnostic de la gouvernance politique, économique, sociale et démocratique du Gabon.

Selon la primature, elle permettra d'assurer l'adaptation de l'Etat au contexte économique et social au regard de la demande croissante des concitoyens en faveur d'une gouvernance de qualité, de faciliter la simplification de ses procédures, la transparence de sa gestion et l'accessibilité à ses services et de donner à la politique de l'émergence un instrument moderne, efficace et performant pour la réalisation des trois piliers du programme " l'avenir en confiance" lancé par le chef de l'Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, que sont : le Gabon vert, le Gabon industriel, et le Gabon des services.

Dans un vaste élan participatif de la population, des élus locaux, des agents de l'Etat, des institutions de l'Etat, de la société civile, du secteur privé, des corps intermédiaires et des prescripteurs d'opinion, ce rendez-vous cherche à trouver les causes et à tirer les conséquences afin de trouver des propositions.

Les résultats de cette concertation qui seront sortis au mois de septembre 2012 permettront au gouvernement de concevoir, d'élaborer et d'exécuter les stratégies d'une réforme unifiée et cohérente de l'Etat.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire