Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 11.07.2012 13h19
Côte d'Ivoire : la CDVR s'inquiète de la "persistance des tensions"dans le milieu politique

Le président de la Commission Dialogue, Vérité, Réconciliation (CDVR) Charles Konan Banny a exprimé mardi à Abidjan l'inquiétude de sa structure face à la "persistance des tensions" dans le milieu politique ivoirien.

"Les esprits commencent à s'échauffent et la Commission en est inquiète", a énoncé M. Banny qui s'exprimait devant la presse à l'issue d'une rencontre avec le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en Côte d'Ivoire Albert Koenders.

Pour le président de la CDVR, tout doit "pourtant" concourir à la réconciliation nationale dans le contexte actuel.

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en Côte d'Ivoire Albert Koenders a pour sa part relevé l'importance d'une volonté réelle de toutes les couches sociales du pays de se réconcilier et de cohabiter dans la paix et la cohésion.

M. Koenders a par ailleurs assuré les autorités ivoiriennes du soutien de l'Opération des Nations-Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) dans l'oeuvre de pacification et de normalisation du pays.

Les responsables de la CDVR et de l'ONUCI ont ainsi convenu de la mutualisation des efforts pour le retour de la quiétude dans le pays.

La Côte d'Ivoire sort de manière progressive d'une crise post- électorale aigüe qui a secoué le pays cinq mois durant, faisant au moins 3 000 morts et un million de déplacés.

Au regard de l'exacerbation des clivages et des tensions politiques, la réconciliation nationale se présente comme l'un des défis majeurs à relever par les autorités ivoiriennes et les populations.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire