Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 12.07.2012 13h55

RDC : la Force de l'ONU n'a pas quitté ses positions au Nord-Kivu

La Mission de l'ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) n'a pas quitté ses positions dans le Nord-Kivu (est), a déclaré mercredi, à Kinshasa, le porte-parole de la MONUSCO, Madnodje Mounoubai.

"La Force de la MONUSCO n'a pas quitté les zones où elle est postée pour assurer la protection des civils, notamment après l' occupation de Rutshuru-centre et Bunagana, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), par les mutins de M23", a-t-il dit.

Le chef de la division de l'information publique de la MONUSCO a expliqué que la protection des civils n'est pas à confondre avec celle des localités, affirmant que dans le cas où il y a des combats, la Force de la MONUSCO crée des couloirs et des zones de sécurité pour mettre à l'abri les populations.

Réagissant à un communiqué des rebelles de M23, Madnodje Mounoubai a fait valoir que la MONUSCO n'a pas négocié avec les mutins du M23 pour les remplacer dans quelques localités.

Dans une déclaration à la presse, un responsable des mutins avait fait savoir que ces derniers s'étaient retirés de Rutshuru- centre pour laisser place à la police et à la MONUSCO.

Suite à l'attaque du M23 contre les positions FARDC sur les hauteurs de Bunangana, proche de la frontière avec l'Ouganda, la Force de la MONUSCO a déployé un cordon sécuritaire composé de véhicules blindés autour de la localité, dans le but de protéger les populations civiles.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire