Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 16.07.2012 10h07
Côte d'Ivoire : le gouvernement expose sa politique générale devant l'Assemblée nationale

Le Premier ministre ivoirien, Jeannot Kouadio-Ahoussou, se présente lundi devant les députés à l'Assemblée nationale à Abidjan pour prononcer son discours de politique générale.

Le Premier ministre a été convoqué par les députés de la 10ème législature en séance plénière dans le cadre de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale.

Il interviendra devant les députés en présence de l'ensemble des membres du gouvernement, des présidents des institutions de la République, ainsi que de plusieurs hautes autorités ivoiriennes et de personnalités du monde diplomatique.

Le discours de politique générale du Premier ministre devant l'Assemblée nationale n'a aucune valeur constitutionnelle en Côte d'Ivoire où le gouvernement n'est pas responsable devant le Parlement qui ne peut donc le démettre.

Il apparaît toutefois comme une tradition de bonne gouvernance, un gage de démocratie qui permet au chef du gouvernement de donner les grandes lignes de sa politique, de présenter les grandes actions des mois à venir.

Ce "grand oral" devrait également permettre à Jeannot Ahoussou Kouadio, nommé le 13 mars, d'imprimer son style et de séduire les députés majoritairement issus du Rassemblement des républicains (RDR) du président Alassane Ouattara.

Jeannot Kouadio-Ahoussou est issu du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) d'Henri Konan Bédié.

Il remplace à ce poste, Guillaume Soro, actuel président de l'Assemblée nationale.

Il a été nommé en respect d'une promesse électorale d'Alassane Ouattara pour ce parti et son président qui avaient appelé à voter pour lui au second tour de la présidentielle de 2010.

Des séances d'informations parlementaires sont également annoncées avec le ministre de l'Economie et des finances, Charles Diby Koffi, et le ministre du Plan et du développement, Albert Mabri Toikeusse.

Au cours de cette session ordinaire, les députés examineront, en vue de leur adoption, des projets de loi et de règlement élaborés entre 2004 et 2010.

La première session ordinaire 2012 du Parlement ivoirien, ouverte le 25 avril à Yamoussoukro, sera close le 25 juillet.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire