Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 17.07.2012 08h46
RDC : 22 Rwandais du M23 se voient refuser d'entrer dans leur pays

Les services spécialisés du Rwanda ont refusé samedi d'accueillir 22 éléments rwandais des 29 membres du Mouvement du 23 mars (M23), rapatriés par la Mission de l'Onu pour la stabilisation de la RDC (MONUSCO) via le poste frontière "grande barrière" de Goma.

Les autorités rwandaises n'ont accepté que quatre éléments identifiés comme ceux des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et trois de leurs dépendants, affirmant que le M23 n'existe pas dans leur pays, ont indiqué dimanche des sources officielles à la presse.

Par ailleurs, la MONUSCO rassure que les discussions vont se poursuivre pour que les 22 combattants qui ont avoué être de nationalité rwandaise, retrouvent leur mère patrie.

Les experts de l'ONU ont affirmé, dans un rapport rendu public au début de ce mois, que le Rwanda apporte un soutien matériel, financier et humain aux rebelles du M23, qui affrontent les Forces armées de la RDC (FARDC) au Nord-Kivu depuis le mois de mai.

Le M23 est composé d'anciens rebelles, dont la plupart est venu du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), dirigé successivement par Laurent Nkunda et Bosco Tangana , recherché par la Cour Pénale Internationale (CPI).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les Nouvelles principales du 16 juillet
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire