Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 17.07.2012 13h33
La Sud-africaine Dlamini-Zuma investie à la présidence de la Commission de l'Union africaine

La Sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, fraîchement élue à la présidence de la Commission de l'Union africaine (UA), a prêté serment mardi matin dans son bureau, devenant ainsi la première femme présidente de l'organisation pan-africaine.

Son prédécesseur Jean Ping, qui dirigeait l'UA depuis 2008, a félicité la nouvelle présidente et lui a souhaité ses meilleurs voeux dans son discours d'adieu, prononcé dans la nuit de lundi à mardi lors de la cérémonie de clôture du 19e sommet de l'UA qui se tenait dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

"C'est un moment spécial dans l'histoire de notre organisation, car, pour la première fois, nos chefs d'Etat et de gouvernement ont jugé nécessaire d'élire une femme pour diriger notre chère organisation", a indiqué M. Ping.

Déclarant qu'il était fier des acquis de la Commission de l'UA au cours des quatre dernières années, Jean Ping a appelé à une collaboration plus poussée entre les Etats membres de l'UA, exhortant les peuples africains à travailler ensemble pour assurer à l'organisation un avenir meilleur encore.

Boni Yayi, président du Bénin et également président de l'UA, a félicité M. Ping pour sa contribution et ses efforts face aux nombreux défis auxquels est confrontée l'Afrique.

Erastus Mwencha, nouveau vice-président de la Commission de l'UA, et cinq nouveaux commissaires de l'organisation, ont également pris leurs fonctions lors de la cérémonie de clôture du sommet d'Addis-Abeba.

Les cinq nouveaux commissaires, élus par l'Assemblée générale de l'UA pour un mandat de quatre ans, seront respectivement en charge de la paix et de la sécurité, des affaires politiques, des affaires sociales, des infrastructures et de l'énergie, et enfin de l'économie rurale et de l'agriculture.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les Nouvelles principales du 16 juillet
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire