Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.07.2012 13h29
Côte d'Ivoire : le gouvernement vise un taux de croissance de 8,2% en 2012

Le gouvernement ivoirien attend un taux de croissance de 8,2% à la fin de l'année contre -4,7% l'année écoulée, après la destruction du tissu économique et social lors de la meurtrière crise post-électorale de 2010 et 2011, a indiqué le Premier ministre ivoirien, Jeannot Kouadio-Ahoussou.

"L'année 2012 devrait être celle d'un retour à la croissance économique avec un taux de croissance du PIB réel de 8,2%, contre - 4,7 % à fin 2011", a indiqué lundi le Premier ministre lors de la présentation de sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée nationale.

Jeannot Kouadio-Ahoussou a annoncé que le gouvernement projette "une croissance de 8,2% en 2012, 9% en 2013, 10% en 2014 et 10,1% en 2015".

"Le moteur de cette croissance sera l'investissement par la répartition optimale entre le secteur privé et le secteur public", a-t-il expliqué.

Le gouvernement table sur l'élargissement de l'assiette fiscale, le renforcement du système de recouvrement des impôts, taxes et droits de douane, ainsi que sur la lutte contre la fraude et l'évasion fiscale.

L'objectif sera atteint avec la poursuite des efforts de restauration de l'appareil de production, d'accroissement des investissements, notamment publics, d'amélioration du climat des affaires, de consolidation de la paix sociale et de la confiance des acteurs économiques, assure le Premier ministre.

Jeannot Kouadio-Ahoussou annonce également que la rigueur budgétaire sera renforcée avec un audit de la dette intérieure de l'Etat et un renforcement de la gestion des sociétés d'Etat.

"Les gabegies financières seront sanctionnées", a-t-il insisté.

Avec l'annulation d'une très grande partie de la dette ivoirienne après l'atteinte du point d'achèvement de l'Initiative pays pauvres très endettés (PPTE), c'est "symboliquement la fin d'une époque : celle des contre-performances économiques", a ajouté le Premier ministre ivoirien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 17 juillet
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire