Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 20.07.2012 08h39
Ban Ki-moon fait l'éloge de la coopération sino-africaine

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a commenté jeudi le partenariat entre la Chine et l'Afrique, a réaffirmé le ferme soutien des Nations Unies et proposé de nouveaux domaines de coopération.

Ban Ki-moon est en visite à Beijing du 17 au 19 juillet pour assister à la cérémonie d'ouverture de la 5e Conférence ministérielle du Forum sur la Coopération sino-africaine, qui s'est tenue jeudi matin au Grand Palais du Peuple.

Dans son discours prononcé lors de la cérémonie d'ouverture, Ban Ki-moon a déclaré que la Chine et les pays africains considéraient leur futur bien-être étroitement lié à l'intégration dans l'économie et le marché mondial.

"Il n'est donc pas surprenant que vous, qui êtes réunis aujourd'hui au Grand Palais du Peuple, ayez établi un partenariat stratégique pour l'avenir", a indiqué le secrétaire général.

Soulignant que les relations entre la Chine et l'Afrique remontent à l'antiquité, lorsque les marins chinois ont atteint les côtes de l'Afrique de l'Est au début du 15e siècle, Ban Ki-moon a noté que les relations sino-africaines basées sur l'égalité et les avantages mutuels atteignaient une "nouvelle hauteur" et "apportaient des bénéfices aux deux parties".

Ces relations offrent des opportunités aux pays africains de diversifier leur économie, de créer de nouveaux emplois et d'améliorer la qualité des soins de santé et de l'éducation, a-t-il ajouté.

Cela contribue également à l'économie mondiale à un moment où les pays traditionnellement moteurs de la croissance sont en récession.

Au cours de la 5e Conférence ministérielle du Forum sur la Coopération sino-africaine, qui se tient les 19 et 20 juillet à Beijing, la mise en oeuvre des activités de suivi de la 4e Conférence ministérielle du Forum en 2009 sera examinée, et la "Déclaration de Beijing" et le "Plan d'Action de Beijing (2013-2015)" seront étudiés et adoptés pour définir les nouveaux programmes de coopération qui seront entrepris dans les trois prochaines années.

Ban Ki-moon a proposé trois domaines de coopération afin que le Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) réalise de nouveaux progrès.

Premièrement, il a proposé d'intensifier la lutte contre la pauvreté.

"Nous devons accroître l'impact sur le développement des projets dans les domaines du commerce et des infrastructures, notamment pour les femmes et les jeunes", a-t-il déclaré.

Il est significatif que le prochain FCSA soit prévu en 2015, l'année cible pour réaliser les Objectifs du millénaire pour le développement, a fait remarquer le secrétaire général.

"Je vous invite à vous concentrer sur la réduction de la pauvreté et le développement social, de sorte que davantage d'individus ici et en Afrique puissent voir à ce moment-là une différence dans leur vie", a-t-il déclaré.

Deuxièmement, Ban Ki-moon a insisté sur le renforcement de la capacité de l'Afrique.

Notant que la Chine a formé des milliers de fonctionnaires africains ces dernières années, le secrétaire général a indiqué qu'il encourageait la Chine à continuer de partager ses connaissances.

"L'Afrique considère la Chine non seulement comme une source de financements et de commerce, mais également comme une source de technologies et d'innovations", a-t-il souligné, ajoutant que de nombreux experts, bénévoles et hommes d'affaires chinois ont contribué au développement de l'Afrique.

Troisièmement, il a mis l'accent sur la construction d'une économie verte.

Ban Ki-moon a appelé la Chine et les pays africains à poursuivre leurs efforts pour promouvoir les initiatives vertes en tant que parties intégrantes de leurs stratégies de développement.

Les pays qui adoptent l'énergie durable amélioreront la santé publique, protégeront l'environnement, promouvront la prospérité et réduiront les risques de changements climatiques, a-t-il affirmé.

"La famille des Nations Unies s'est fermement engagée à soutenir la coopération Chine-Afrique. Le système des Nations Unies intensifie actuellement sa collaboration avec la Chine en matière de Coopération Sud-Sud, de manière que cela profite aux pays africains", a fait savoir le secrétaire général.

Créé en 2000, le FCSA est un mécanisme collectif de consultation et de dialogue entre la Chine et les pays africains.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 19 juillet
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam
Le « modèle libyen » va t-il se reproduire en Syrie ?