Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 24.07.2012 08h11
RDC: l'OCHA juge préoccupante la situation de le Nord-Kivu

Le Bureau de la coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA) est profondément préoccupés par les conséquences des récents combats sur des milliers des familles dans l'est de la RDC, qui affecte l'accès humanitaire et la capacité des organisations humanitaires à délivrer de l'aide, a rapporté un communiqué reçu le 23 juillet par l'Agence Chine Nouvelle.

Les événements des deux dernières semaines ont déplacé un nombre inconnu de personnes et perturbé les moyens de subsistance, réduit l'accès à la délivrance de l' aide, et également conduit à de nombreux incidents de protection, notamment les violences sexuelles, le recrutement des enfants soldats, ainsi que des violences communautaires. Les récents combats exacerbent ce qui est déjà l'une des plus complexes crises humanitaires dans le monde, a poursuivi le communiqué.

"J'appelle toutes les parties au conflit à prendre toutes les précautions pour éviter des blessures et pertes de vie au sein de la population civile, ainsi que des attaques sur des cibles non militaires", a déclaré, Fidèle Sarassoro, coordonnateur Humanitaire pour la RDC.

M. Sarassoro a également exhorté les partenaires internationaux à fournir tout le soutien supplémentaire approprié, y compris celui financier, pour que les agences onusiennes et les organisations non gouvernementales puissent continuer à fournir des aides, malgré les difficultés opérationnelles .

Depuis avril 2012, la détérioration de la situation sécuritaire, suite aux affrontements entre l'armée nationale et les rebelles du M23, et à l'activisme des autres groupes armés, a provoqué le déplacement d'au moins 220 000 personnes dans la province. Par ailleurs, plus de 43 000 autres personnes ont franchi la frontière de l'Ouganda et du Rwanda.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 23 juillet
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam
Le « modèle libyen » va t-il se reproduire en Syrie ?