Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.07.2012 13h41
RDC: reprise des combats entre les FARDC et le M23 près de Goma

Les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) ont attaqué mardi vers midi les positions de Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), situées dans le village de Kakomero à 28 km de la ville de Goma, capital de la province du Nord-Kivu (est), a rapporté Thomas d'Aquin Muiti, président de la société civile de cette province.

"Les rebelles du M23 ont reçu des renforts d'autres groupes armés afin des les aider à prendre le contrôle de toute la province du nord-Kivu", a déclaré M. Mwiti.

Selon lui, les rebelles du M23 menacent de prendre le contrôle de la ville de Goma avant le déploiement de la force internationale neutre dans cette partie du pays.

"Depuis ce matin, la population des villages continuent à fuir les affrontements à l'arme lourde vers Goma", a-t-il ajouté.

Le 23 juillet, la société civile du Nord-Kivu a initié l' opération "cri de détresse" consistant à faire du bruit à midi pendant cinq minutes par des sifflets et klaxons afin d'attirer l' attention des pays de la région des Grands Lacs et de la communauté internationale sur la situation d'insécurité dans l'est de la RDC .

Les rebelles du M23 sont des anciens soldats des FARDC issus du Congres nationale pour la défense du peuple (CNDP, ex-rébellion). Les combattants du CNDP avaient été intégrés dans l'armée loyale sur la base des accords signés le 23 mars entre le gouvernement et les groupes armés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 24 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam