Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 26.07.2012 08h32
Tunisie : Nouveau gouverneur pour la Banque centrale de Tunisie

L'Assemblée constituante tunisienne a approuvé, mardi lors d'une séance plénière, la décision de nommer un nouveau gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT) en l'occurrence, M. Chedly Ayari qui a bénéficié de 97 voix pour avec 89 voix contre.

Natif de Tunis, le 21 août 1933, Chedly Ayari a étudié à la Sorbonne (Paris) où il devint docteur en sciences économiques avant quoi il s'engage dans des études en droit privé.

Une fois ses études parachevées, M. Ayari fut embauché comme professeur d'économie et de droit à l'Universitéde Tunis. Il a terminé sa carrière universitaire notamment doyen de la Facultéde droit et des sciences économiques et de gestion de Tunis et professeur associé aux universités françaises d'Aix-Marseille et de Nice Sophia Antipolis.

Le nouveau gouverneur de la BCT avait occupé plusieurs postes de responsabilité au sein du gouvernement de Habib Bourguiba, premier président de la Tunisie (depuis 1956jusqu'au 1987). Sous le régime Bourguiba, M. Ayari était à la tête des départements du Plan, de la Jeunesse et des sports, de l'Education nationale et de l'Economie.

M. Ayari a également assumé plusieurs responsabilités diplomatiques telles que conseiller économique de la délégation tunisienne auprès des Nations Unies à New York et ambassadeur auprès de la Commission européenne. Il préside la commission pour le développement industriel auprès de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique.

En tant que chercheurs, Chedly Ayari s'intéresse davantage aux relations financières et monétaires internationales, à la politique macroéconomique ainsi qu'au développement humain.

Ainsi, il s'est engagé dans plusieurs organes nationaux et régionaux à l'instar du Forum de la recherche économique du Caire (Economic Research Forum) en Egypte et il est vice-président du conseil national consultatif pour la recherche scientifique et de la technologie en Tunisie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 26 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam