Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 31.07.2012 13h13
L'ONU exhorte les autorités ivoiriennes à mettre fin à l'impunité

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en Côte d'Ivoire Albert Koenders a exhorté lundi les autorités ivoiriennes à mettre fin à l'impunité.

M. Koenders qui intervenait lors d'un entretien avec des médias à Abidjan a fait état de la nécessité de punir les coupables des actes de violence quels qu'ils soient."Si on ne met pas fin à l' impunité, on ne peut pas progresser", a-t-il énoncé.

Albert Koenders a émis le voeu que les personnes qui ont attaqué le camp de déplacés de Duékoué (ouest) soient retrouvés et amenés devant le juge.

"Une foule de 500 à 1.000 personnes qui envahit un camp, il faut que l'on sache qui a organisé cette foule", a déclaré le chef de l'Opération des Nations-Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).

Celui-ci a par ailleurs noté le "devoir" de l'ONUCI d'aider à la protection des personnes qui ont fui les camps de déplacés et celles qui ont exprimé la volonté de retourner dans leurs villages.

"Le plus important c'est de calmer le jeu, de prévenir de nouvelles possibilités de revanche", a souligné Albert Koenders, exhortant les hommes politiques, les cadres et les habitants de l' ouest à uvrer pour le retour de la paix dans la région.

"Il y a des avancées en Côte d'Ivoire en matière de pacification. Il y a donc lieu de tout mettre en oeuvre pour éviter la résurgence des conflits", a-t-il conclu.

Des violences liées à l'attaque d'un camp de déplacés par une foule en colère en représailles à un braquage meurtrier la veille, avaient fait au moins 11morts le 19 juillet dernier, à Duékoué ( ouest).

Le président ivoirien Alassane Ouattara a déploré les violences et a promis d'établir la justice suite à ces attaques meurtrières.

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 30 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam